Vide juridique

Vers une réglementation

Delta Blanc est, en Belgique, la première association qui défend une déontologie et une éthique professionnelle dans la pratique des arts divinatoires.  Cette ASBL est une association sans but lucratif dont les statuts ont été publiés au Moniteur en mai 1996. Fondée à l’initiative d’Esméralda Bernard,  Delta Blanc mène depuis des années une action constante grâce à l’implication de ses membres.
Pour combler le vide juridique qui entoure la pratique des arts divinatoires et protéger les consultants de toutes formes d’abus et de publicités mensongères, Delta Blanc prône un code d’éthique que les praticiens se doivent de respecter. Le praticien, agréé Delta Blanc, s’engage sur l’honneur et par écrit à s’y tenir scrupuleusement sous peine d’être exclu de l’association. Le code de déontologie prévoit également d’exclusion de toute pratique telle que magie, maraboutage, envoûtement, … dont le but est très souvent la manipulation mentale et d’entraîner la peur. Pas de publicité tapageuse, mensongère, promesse mirifique, retour d’affection, … chez les membres de Delta Blanc.
Il est difficile d’être juge et partie c’est pourquoi Delta Blanc a un rôle d’information, de « régulateur ». Notre rôle ne consiste pas à dire que tel ou tel professionnel est un bon ou mauvais voyant, astrologue, tarologue, …. Notre objectif est d’informer le public sur des règles de sérieux et de prudence. Par cette action, nous souhaitons apporter plus de transparence entre le praticien et le consultant. Nous souhaitons regrouper des praticiens sérieux qui se mobilisent  pour le respect de leur pratique. La liste des membres agrées et la charte d’éthique sont adressés gratuitement à toute personne qui les demande. 
Tenir ses engagements, c’est important. En 1996, lorsque nous avons fondé Delta Blanc, nous voulions défendre nos disciplines. Notre but n’est pas de faire le procès de notre profession, bien au contraire nous voulons la défendre. Les arts divinatoires sont de formidables guides. Malheureusement, leur utilisation est parfois douteuse. Comment lutter contre les dérives ? Dénoncer ? Crier au charlatanisme ? Nous pensons que le meilleur moyen n’est pas de prendre les armes pour partir en guerre. Mieux vaut livrer cette bataille en informant de manière constante le consultant, et surtout en prônant le respect d’une éthique propre à notre association Delta Blanc a un rôle d’information dont le double objectif vise à éclairer le consommateur et défendre la pratique des arts divinatoires.

Espoir pour l'avenir
Nous souhaitons attirer l’attention des autorités compétentes sur le sujet. La question n’est pas de s’interroger sur la réalité ou non réalité des arts divinatoires. Pas plus que polémiquer sur le fondement ou non des phénomènes paranormaux, ce serait entrer dans un débat sans fin … Personne ne peut prétendre interdire la foi, les croyances, et la spiritualité ! Le but de notre démarche est de faire face à une situation qui engendre des milliers d’escroqueries. Il faut agir face aux dégâts financiers et / ou psychologiques qu’engendre l’exploitation mercantile de la divination. Dégâts honteux que l’on ne peut autoriser. Notre objectif est aujourd’hui de soumettre un dossier aux autorités compétentes leur suggérant des pistes de réflexions et d’actions qui protègeront le consommateur, parce qu’une lutte n’est jamais inutile ! Nous nous engageons. Nous agissons.
SOS victimes
Que faire si vous êtes victime d'arnaque ?

Toute l'équipe de Delta Blanc Belgique vous remercie de la confiance que vous lui accordé depuis près de 20 ans.

Nous suivre